EMERGENT

 Le projet de recherche « EMERGENT » cherche à comprendre les déterminants à l'adoption de comportements durables, notamment dans les champs de la consommation d'énergie et de la mobilité, et dans le cadre de projet d'écoquartiers.

Questions de recherche

  • Dans quelle mesure les systèmes techniques sont-ils capables de faire évoluer les comportements dans le sens d'une plus grande durabilité ?
  • Des injonctions et des efforts de pédagogie auprès des habitants, comme dans le cadre des écoquartiers, sont-ils suffisants pour promouvoir un mode de vie durable ?
  • Comment les comportements émergents peuvent-ils être encouragés par les politiques publiques ?

Hypothèse(s)

"Les progrès technologiques ne sont pas suffisants pour limiter les impacts écologiques de nos modes de consommation. Des changements de comportements, de modes de vi, sont également nécessaires.
Les écoquartiers sont des laboratoires d'un urbanisme qui cherche justement à faire évoluer les pratiques de leurs habitants, et il s'agit donc de les interroger sur leur capacité à mettre en œuvre cette ambition."

Méthodologie

Notre recherche vise à coupler deux approches complémentaires.

  • D'une part, nous menons une enquête auprès de ménages afin de comprendre les éléments qui les motivent et expliquer leur comportements (énergie, mobilité notamment) et les possibles changements.
  • D'autre part, nous analysons les modes de conception des projets d'écoquartiers afin de comprendre comment les futurs habitants et leurs modes de vie sont pris en compte. Cela revient à interroger les pratiques professionnelles et la gouvernance des projets urbains.

Bibliographie

Beslay, C. Zelem, M.C. (2013) Changer les comportements, changer la société ? Cler infos n° 92 janv-février 2013, Dossier Sociologie de l'énergie et passage à l'acte.
Faburel, G. Roché, C. (2012) Modes d'habiter et participation habitante dans les éco-quartiers en France, dans L'implication des habitants dans les projets d'écoquartiers en France : Quelles pratiques, quelles perspectives ? Ministère de l'écologie.
Union Sociale pour l'Habitat, Ministère de l'égalité des territoires et du Logement, (2012) Contribution scientifique et technique sur la notion d'appropriation dans les opérations d'aménagement durable, METL, juillet 2012.
Zetlaoui-Léger, J. (dir), Fenker, M. Héland, L.. Grudet, I. Gardesse, C. Weber, B. (2012) La concertation citoyenne dans les projets d'écoquartiers en France : évaluation constructive et mise en perspective européenne, Recherche menée sous l'égide du programme Concertation Décision Environnement du Ministère de l'Écologie et Développement Durable (2009-2012).
Zimmerman, P. (2012) L'habitat participatif, une démarche ascendante facteur d'appropriation dans les écoquartiers, dans USH et METL, 2012, Contribution scientifique et technique sur la notion d'appropriation dans les opérations d'aménagement durable, juillet 2012.

Idées clés / leviers / principes d’action

Idées clés en matière d’évolution de consommation et de mode de vie durables

Il est clair que les initiatives de type top-down, visant à impulser par le haut des changements, notamment via de l'innovation technique, connaissent des limites. Les projets de type bottom-up, participatifs, peuvent apporter beaucoup, mais force est de constater qu'ils ne peuvent convenir qu'à une fraction de la population. Il est donc essentiel d'inventer des politiques basées sur des modèles hybrides à même de disséminer des dynamiques sociales et de promouvoir l'implication des habitants, tout en recourant à des innovations techniques en accord avec leurs pratiques.

Leviers individuels et collectifs des changements de consommation et demodes de vie durables

Au-delà de la pédagogie et de la sensibilisation, nécessaires, mais qui s'avèrent limitées pour faire durablement évoluer les pratiques, c'est la participation des habitants dans un projet qu'ils comprennent et supportent qui constitue le levier le plus pertinent de changement.

Enseignements & principes d’actions pour les décideurs

Il faut modifier les modes de conceptions des projets urbains afin de mieux faire dialoguer les savoir-faire sociaux et techniques. Les évolutions de la gouvernance locale (modèles en réseaux, gestion des biens communs) laissent entrevoir la possibilité de trouver un moyen de concilier participation des habitants et impulsion des pouvoirs publics.

Il s'agit pour les collectivités locales d'être en mesure de créer l'espace politique nécessaire à un projet de développement durable conçu comme un projet politique impliquant des habitants-citoyens.

Une anecdote, une histoire en lien avec le recherche.

Ce projet nous a conduits à rencontrer une grande diversité d'acteurs, qui partageaient tous un intérêt dans ces questions.